Mettre en place un système de parrainage

Quartier d'énergies 2013L’un des principaux objectifs de l’Association c’était de permettre à des enfant en situation de handicap de bénéficier d’une éducation de qualité. Nous restons sur cette lancée car depuis le début nous suivons des enfants en prenant entièrement en charge leur frais de scolarité (huit élèves sont prises en charge pour l’année scolaire 2014-2015). Pour mieux mener à terme notre projet nous sommes entrain de réfléchir sur des axes qui nous permettrons d’élargir notre champs d’action. Ayant constaté que les adultes handicapés ne sont pas bien intégré dans la société et vivent le plus souvent dans une très grande précarité, il leur est quasi impossible de scolariser leurs enfants. Ces derniers en grande majorité ne vont pas à l’école car ils servent de guide pour ceux qui sont aveugle ou comme brancardier pour pousser un fauteuil roulant pour ceux qui ont un parent handicapé moteur.

Il est donc impossible à ces enfants de pouvoir s’occuper de ces tâches quotidiennes, qui sont indispensable pour assurer le repas quotidien car vivant uniquement de la mendicité, et de pouvoir aller à l’école en même temps. Pour combattre ce fléau il est nécessaire d’aider ces familles d’avoir une stabilité sociale afin que leurs enfants puissent accéder à l’éducation qui est un devoir civique pour tout citoyen. Des questions se posent alors sur que faire pour sortir ces personnes de la mendicité afin de libérer ces enfants, ainsi nous comptons les intégrer dans le système de parrainage qui est déjà sur place pour qu’ils intègrent des écoles de renommées. Jusqu’à ce jour les parrainages se font avec les fonds que nous récoltons avec les activités de l’Association, mais il est possible de trouver de bonnes volontés qui s’engagent à prendre en charge les frais de scolarité d’enfants en difficulté. Dans ce cas de figure c’est à nous d’identifier les besoins et de les soumettre sous forme de projet à nos partenaires.

Nous avons constaté aussi que les enfants sourds muets, les mal entendant ou les aveugles sont laissés en rade concernant leur éducation. Actuellement force est de constater qu’il y a pas assez de structures pouvant prendre en charge leur éducation, au lieu de créer des centres à part nous comptons promouvoir l’éducation inclusive afin qu’ils ne se sentent pas isolé. De ce fait ils seront scolarisés avec les autres enfants pour éviter le syndrome de discrimination dont ils ont toujours étaient victime. Pour cela il va falloir sensibiliser et former les enseignants sur l’écriture en braille et la langue des signes. L’éducation inclusive c’est aussi l’accessibilité aux infrastructures publics aux personnes à mobilité réduite car sur ce plan il reste beaucoup à faire.

About The Author

Related posts